Modélisation et impression 3D

Imprimante

Voici mon Ultimaker 2+ qui depuis 2016 travaille souvent nuit et jour pour mes prototypes, etc. Je me sens gâté, avec cette machine...

Mais voici que déjà je me prends à rêver de 'double extrusion' (pour utiliser des supports en matériau soluble – PVA/HIPS –, par ex.), etc. Ah, la, la, mais cette fois-ci ce serait un luxe hors de prix !

Ci-dessus, quelques unes des pièces conçues pour mes projets (élaborées avec Open SCAD) : vue éclatée du nouveau support de broche de ma CNC avec buse d'aspiration ; un palier et un levier sur roulements pour mon châssis à sérigraphier ; une sauterelle avec ressort de contrôle de tension pour un projet d'outil pour tendre et coller la toile des écrans de sérigraphie... abandonné au profit d'une solution plus simple !

 

Modélisation

Une auto-formation sur Open SCAD et Blender en automne  2016 m'ont permis de démarrer en 3D. Au début, c'est très déroutant de se repérer quand on est surtout habitué à la 2D (retouche photo et infographie sur Photoshop, etc.) et qu'on est très très mal 'latéralisé', avec en plus un sens de l'orientation relevant de la pathologie !

Aujourd'hui, j'ai délaissé Blender, outil puissant mais à la complexité inutile pour le type de pièces non artistiques que je conçois pour mes fabrications. En effet, bien que paramétrique, ce logiciel me semble beaucoup plus utile pour l'animation et "la mise en scène" des objets que pour leur élaboration en vue d'un usinage. J'ai donc assez vite oublié les choses apprises pour l'utilisation de ce logiciel. Par contre, je suis revenu vers FreeCAD, que j'avais abandonné au départ car je n'avais pas bien compris l'intérêt de son fonctionnement par "ateliers". Aujourd'hui, davantage familiarisé avec les manipulations les plus courantes pour dessiner en 3D, je le trouve vraiment mieux adapté à mon type de travail : il me permet un travail plus rapide et plus intuitif qu'Open SCAD (vu mes grandes lacunes en mathématiques, je ne peux concevoir des objets très complexes) et avec plus de possibilités de finition des pièces. La pale d'éolienne ci-dessous est une création récente faite avec ce logiciel.